Rechercher

Les eco-gestes dans sa cuisine pour se simplifier la vie !

En France, l'Ademe a estimé qu'on jette environ 354kg d'ordures ménagères par an et par habitant, soit près de 30kg par mois !


Vous allez me dire "oui mais moi je recycle !" et c'est très bien :)

Mais savez vous que seulement 20% de nos déchets sont valorisés via le recyclage, et que 66% finissent enfouis sous nos pieds, ou incinérés ?

Même en recyclant le plus possible, notre façon de consommer contribue inévitablement à la pollution de notre planète.


On a le flacon de liquide vaisselle, les éponges jetables (nid à bactéries), les innombrables rouleaux d'essuie-tout, et les sacs poubelles qu'on change trop souvent, qui se déchirent ou qui coulent ... beurk ! Pour l'entretien de la maison, on a aussi le produit pour les vitres, celui pour les toilettes, celui pour dégraisser la cuisine, celui pour détartrer la salle de bain, pour faire briller le bois, pour rafraichir l'air et les tissus, et puis y a la lessive, l'adoucissant, la lingette anti transfert, et j'en passe !


Au delà du problème de gestion et traitement des déchets, l’utilisation d'une majorité de produits industriels est un danger pour la santé. La composition des produits d'entretien est majoritairement d’origine synthétique, et ils contiennent souvent des perturbateurs endocriniens, des composants cancérigènes et autres allergènes.


Lorsque le flacon est vide, on jette, on va au magasin, on rachète, et on recommence ! Moi j'ai fini par faire un burnout ménager, et j'ai choisi de me détacher du dictat de la bonne ménagère consumériste, et de passer en mode slow conso.


J'ai cherché des alternatives éco-responsables, parfaitement efficaces pour une maison propre au naturel. Au lieu de passer mon samedi au supermarché en dépensant inutilement mon argent, j'ai du temps pour moi et je fais des économies ! C'est de l'envie de partager cette expérience là et ces astuces, qu'est né le projet My Better Way. Voici donc quelques éco-gestes pour se simplifier la vie.



1. La Vaisselle au naturel


C'est très simple, pour la vaisselle, j'ai une brosse en bois et fibres naturelles, et un savon solide spécial vaisselle, mais un savon de Marseille fonctionne aussi très bien. En plus d'être plus écologique, je ne me mouille même plus les mains... c'est la solution idéale pour ma peau sensible.

Et pour nettoyer le plan de travail de la cuisine, j'ai une éponge lavable et réutilisable, en tissu, que je peux passer à la machine pour éliminer les bactéries.



2. Les déchets organiques


Dans la nature, lorsque les matières organiques se retrouvent au contact de la terre, un processus de dégradation naturel s’opère. La vitesse de ce procédé repose sur plusieurs facteurs, dont la présence de micro-organismes, de chaleur, d’humidité et d’oxygène. Un mélange riche d’humus en résultera, pour nourrir la terre.

En revanche, si on enfouit ces biodéchets, le manque d’oxygène change complètement le processus de décomposition, produisant alors une grande quantité de biogaz, dont du méthane, un gaz à effet de serre (GES) 20 fois plus polluant que le CO2 dégagé par nos voitures. L’ eau contenue dans les aliments enfouis se charge de métaux lourds et d’autres acides au contact des déchets, et risque de provoquer une contamination des nappes d’eau souterraine.

Pour valoriser mes déchets organiques et réduire le volume de mes poubelles, je composte ! Il existe une solution pour chaque type d'habitation (maison, appartement, jardin, balcon ...). Moi je n'ai plus d'extérieur alors j'ai opté pour un composteur d'intérieur, sans mauvaises odeurs, ni apparitions d'insectes, c'est l'idéal quand on ne dispose pas d'espace extérieur.

Le contenu de ma poubelle est réduit aux emballages non recyclables, plus rien ne coule ou sent mauvais, et je la change moins souvent.




3. Les produits ménagers naturels


Quand on sait que la plupart des produits ménagers, que nous achetons dans le commerce, sont toxiques aussi bien pour l'environnement que pour la santé. Pour assainir toute la maison et nettoyer du sol au plafond, j'utilise simplement du savon noir, du vinaigre blanc et du bicarbonate.

Ces produits de base sont facilement accessibles dans le commerce, et sont très économiques.

Leur utilisation est multiple, pour désinfecter, détartrer, désodoriser, dégraisser, détacher...

Bref, ces produits sont le must have d'une maison propre au naturel. Si vous souhaitez savoir comment les utiliser, n'hésitez pas à consulter mon blog, j'y consacre un article entier.




4. La lessive écologique


Pour la lessive, j'en avais assez d'acheter des bidons plastiques de produits chimiques, trop lourds et trop chers ... j'ai commencé à faire ma lessive naturelle maison, il y a au moins 3 ans. A base de savon de Marseille rapé, je la trouve efficace, économique et rapide à préparer.

Mais comme j'ai beaucoup de parents débordés autour de moi, j'ai dû trouver une alternative pour ceux qui n'ont pas le temps... une solution toute prête à base de savon de Marseille, directement livrée par la Poste en sachet kraft de 250gr pour 60 utilisations. Il ne vous restera qu'à diluer dans l'eau chaude pour obtenir 5 litres de lessive écologique.




5. L'emballage réutilisable à la cire d'abeille


Pour conserver les aliments entamés, je remplace le film plastique ou aluminium par un beewrap. Conçu à partir de tissu et de cire d’abeille, ce coton enduit est l’alternative écologique aux emballages alimentaires jetables.

Il suffit de placer la feuille sur l'aliment ou le plat à emballer, puis d'appuyer sur les cotés pour lui donner la forme souhaitée. Après utilisation, on nettoie simplement à l'eau savonneuse, on rince et on sèche. On peut s'en servir pendant une année environ avant de devoir l'enduire à nouveau.



6. Les serviettes de table



On consomme environ 3 rouleaux de Sopalin par semaine et par habitant, soit plus de 100€ jetés à la poubelle chaque année.

Une astuce simple pour réduire ses déchets au quotidien et faire des économies : j'utilise des serviettes de table en tissu, lavables et réutilisables. J'évite ainsi la consommation de serviettes jetables ou essuie-tout, tout en donnant une touche soignée à ma déco de table !



Vous l'aurez compris, on peut facilement faire des économies de temps et d'argent, en modifiant légèrement ses habitudes de consommation au quotidien. Il existe énormément d'alternatives éco-responsables pour tous les budgets. Si on a du temps, on peut même essayer de faire soi-même.


Si ce sujet t'intéresse, n'hésites pas à télécharger gratuitement, mon guide "21 astuces simples zéro déchet" disponible en bas de page ici, et à t'abonner @my.better.way sur les réseaux sociaux, pour suivre les aventures My Better Way et apprendre à faire mieux avec moins.