Rechercher

L'Escurette® : l'alternative écologique au coton-tige


Depuis Janvier 2020, vous le savez, la France a interdit la vente des cotons-tige en plastique, devenus le symbole de la pollution des océans, notamment grâce au cliché tristement explicite, du photographe Justin Hofman en 2016.


Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, le coton tige était un des indispensables de la salle de bain. Dans ma démarche vers le zéro déchet, il me fallait trouver une alternative écologique pour garder mes petites oreilles propres. Il me fallait également une solution française, car il me tient à coeur de promouvoir l'économie locale et soutenir les initiatives françaises.


Aujourd'hui, je suis fière de vous présenter le petit dernier de notre gamme Zéro Déchet : l'Escurette®, le cure oreille responsable.



L'Escurette®, qu'est ce que c'est ?


L'Escurette® ou Mimikaki en japonais (de mimi, « oreille », et kaki, « nettoyage ») est l' ancêtre du coton tige. C'est un instrument servant à extraire l'excès de cérumen des oreilles.


Il est bien connu de nos grands parents et pharmaciens, mais n'a malheureusement pas survécu au boom du plastique, et a fini par disparaitre dans les années 60.


Soucieux de l'environnement, Sylvie et Briac accompagnés de leurs enfants, Enora et Hermés, ont choisi de relancer ce produit artisanal en 2019 dans leur entreprise familiale.


L'Escurette® se veut hygiénique, écologique, économique et équitable... Que demander de plus ?


Comment est-il fabriqué ?


L'Escurette® est conçue de façon artisanale et constituée de 3 parties : le manche, la pelle et le capuchon.


La pelle est façonnée en inox médical, par une entreprise spécialisée implantée dans l’Orne (61).


Le manche et capuchon en bois sont usinés dans une tournerie bretonne aux portes de la forêt de Brocéliande (terre de légendes). Sensible à l’environnement, les bois et essences utilisés sont d'origine française et issus d’une gestion équitable des forêts.


Pourquoi on devrait tous en avoir un chez soi ?


Enora nous explique qu' au-delà de son impact sur l’environnement, l’utilisation du coton tige est inadaptée à l’hygiène de l’oreille et très controversé par bien des ORL.

En effet, il provoque un risque accru de bouchon d’oreille, la cire est poussée dans le fond du conduit au lieu d’être supprimée. Ce petit bâtonnet est la cause la plus fréquente des blessures du conduit auditif et du tympan (25 à 30% des consultations ORL) et les enfants, malheureusement, en sont souvent les premières victimes.


Facile d'utilisation, il suffit simplement de positionner la pelle de l'Escurette® à l’entrée de votre oreille pour prélever délicatement l’excès de cérumen. Le cure oreille se nettoie facilement à l'eau savonneuse après chaque utilisation. Il est recommandé de l'utiliser une à deux fois par semaine pour des oreilles propres,



Vous aussi, faites un geste pour la planète en réduisant la production de déchet à votre échelle, car n'oubliez pas que chaque petit geste compte. Retrouvez le cure oreille français Escurette® disponible dans notre boutique en ligne, ICI (les frais de port sont inclus).





37 vues0 commentaire